DEJA VU : LA SET LISTE !

Publié le par Frédéric Gille

P1280198.JPGEn 1967, l’album "Déjà vu" de Crosby, Stills, Nash & Young n’était pas encore, comme les membres de Deja Vu, en gestation. Le concert du groupe de folk rock américain à Woodstock en 1969, festival qui à l’époque pouvait dire : je suis le ventre du monde, leur a permis de décoller. Pour les rockeurs français, difficile de savoir si c’est une petite conne ou la nouvelle égérie qui les a entraîné vers la grande évasion.
 
Lola était là vendredi à deux pas du 3, bis rue Ferrachat au Citron pour se délecter d’un concert des Deja Vu. Le groupe finira bien par faire une overdose à force de prendre tant de plaisir dans ce lieu. Le public, lui aussi habitué des lieu, était venu pour découvrir en live les nouveaux morceaux. Ceux-ci, se fondent dans le style des deja vu, entre agressivité et énergie. Put your Knikers Down n’est pas la non déclaration mais bien une déclaration d’amour du groupe au rock. Les paroles ont beau être en français, le public pouvait se sentir de l’autre côté de la manche, près d’Alison Gray. Le consommateur lambda n’a peut être pas encore eu vent du groupe lyonnais. Peu importe, avec l’enregistrement du second album, l’avenir se dégage pour les Déjà Vu.

Pris d’Insomnie, le combo ne s’est pas fait prier pour le rappel, un petit Remington blues pour terminer. Ce sera le mot de la fin pour les Deja vu qui n’auront pas répondu à l’ultime question : qui est in qui est out ? Affaire à suivre.

SITE OFFICIEL DE DEJA VU

Publié dans Chroniques de concerts

Commenter cet article