AVIS DE TEMPETE

Publié le par Frédéric Gille

400px-Shipwreck_turner.jpgIl avait été annoncé mais le Citron n’a pas hésité à jeter l’ancre. Fred, notre commandant de bord, en a vu d’autre. A la barre, on retrouvait les Welling Walrus et les PM’S Better, deux jeunes équipages de la scène rock lyonnaise. Malgré la houle qui s’annonçait, les jeunes gens s’étaient pressés pour remplir la cale du navire. Quarante malheureux sont même restés à quai. 

Les Welling Walrus étaient chargés de larguer les amarres. Les passagers les y ont bien aidés. Toutes voiles dehors, le groupe comblait un auditoire conquis d’avance. L’envie, le rythme et l’énergie étaient là pour un combo nourri aux sources des Libertines, Strokes. Cependant, la technique reste à améliorer. Les morceaux sont efficaces mais trop systématiques et pas assez évolués. Il leur faudra franchir un échelon pour espérer skipper des bateaux moins tendre. 

PM’S BetteR reprenait la barre. Les creux atteignaient alors des records pour cette régate menée tambour battant. Les passagers s’en donnaient à cœur joie et furent même emportés dans leur élan sur la scène. Heureusement, les PM’S Better tiennent bien la marée : ils calmèrent tout ce beau monde pour éviter de chavirer. Cela ne les empêchait pas de donner le meilleur d’eux même. Plusieurs bordées comme PM’S BetteR, Travel ou Amy, tubes en puissance, permettaient à l'embarcation d'atteindre une vitesse de croisière respectable. Leur pop rock aux couleurs so british des Beatles, Who, Kinks, déjà bien posé, laisse présager un bel avenir.

De retour à quai, les corps trempés se désaltéraient. Le Citron est encore revenu à bon port, mais on vous l’assure, samedi soir il fallait avoir un bon pied marin.

Publié dans Chroniques de concerts

Commenter cet article