FRANCAIS-ANGLAIS, VICE-VERSA

Publié le par Frédéric Gille

undefinedL’artiste guidé par sa culture et son expérience dirige sa musique. Il la compose et la joue pour son plaisir, la partage avec son public. Transmettre des émotions reste son objectif primordial. Pour communiquer avec les spectateurs, il possède deux cordes à son arc : sa voix et ses instruments. La forme du premier est sa langue. Aujourd’hui pour tous les groupes de pop, rock, folk, indie français elle est source d’une grande question. A savoir : doit on chanter en anglais ou en français ? Question impensable il y a plusieurs années.
 
Deja Vu et Paingels qui joueront vendredi au Citron, ont choisi le Français. PM’S BetteR et Welling Wallrus programmés samedi chanteront en anglais. De là à dire qu’il y aura beaucoup de différences entre ces deux soirées de concerts…

 Pour la soirée francophone les membres de Deja Vu, en plein bouclage de l’enregistrement de leur second album, viendront une nouvelle fois chauffer le Citron. Les espoirs du rock lyonnais ont changé de costume et se présenteront en espoir du rock français. Les Paingels qui les accompagneront sont eux aussi résolument rock. Ils viennent de sortir leur premier album, L’intrusion. Présent sur la compilation les corsaires du MOUV et vainqueurs de l’EUROPE 2 CAMPUS 2006, ils ont eux aussi une dimension nationale. La soirée anglophone quant à elle fera la belle part aux néo-groupes lyonnais de pop rock que sont PM’S Better et Welling Walrus. Ils n’ont évidemment pas encore d’album mais déjà des titres bien ficelés. Ils sont bien sur débordants d’énergie et remplis de la fougue des jeunes loups. Cette nouvelle vague rafraîchissante ne demande qu’à grandir et les concerts leur sont nécessaires.
 
Alors n’ayez crainte qu’il soit lancé en Anglais ou en français, le message rock reste intact. Rock is not dead, le rock n’est pas mort.

Publié dans Edito

Commenter cet article